Lancement de l’agenda social de l’ESR

image_pdfimage_print

L’agenda social de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a été officiellement lancé par M. Thierry Mandon, secrétaire d’État, ce lundi 2 novembre 2015. À cette occasion, les dates des premières réunions des groupes de travail (GT) thématiques ont été annoncées par Mme Catherine Gaudy, directrice générale des ressources humaines (DGRH) :

– GT 1 : Suivi de la situation des contractuels – 2/12/2015 à 14h30

– GT 2 : Mobilité – 10/12/2015 à 9h30

– GT 3 : Responsabilité sociale de l’employeur – 17/11/2015 à 9h30

– GT 4 : Missions et perspectives de carrières – 24/11/2015 à 14h30

– GT 5 : Régimes indemnitaires – 15/12/2015 à 14h30

Déclaration préalable de l’UNSA Education

L’UNSA Éducation et ses syndicats (A&I-UNSA, Sup’Recherche-UNSA, UNSA ITRF-BI-O) se félicitent du lancement tant attendu de l’agenda social de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) malgré le retard considérable qui a été pris sur le calendrier arrêté dans le cadre du protocole d’accord signé le 17 février 2014.

Rappelons que cinq groupes de travail thématiques ont été identifiés dans ledit protocole : le suivi de la situation des contractuels, la mobilité, la responsabilité sociale des employeurs, les missions et perspectives de carrières, les régimes indemnitaires.

L’UNSA Éducation, malgré les limites de l’exercice, entend bien faire bouger les lignes de manière significative en agissant avec le souci d’obtenir du concret pour les collègues, en combinant pragmatisme et détermination. Elle veillera notamment à ce que ces groupes de travail n’en restent pas au stade du diagnostic mais à ce qu’ils débouchent pour tous sur des mesures tangibles en matière de reconnaissance, de mobilité et de fluidité de carrière.

L’UNSA Education manifeste en particulier son attachement au respect du statut de la Fonction publique de l’État, mais aussi à l’application concrète d’engagements pris au niveau Fonction publique (comme les questions d’égalité Femmes-Hommes), et la nécessaire transparence des indicateurs sociaux. L’UNSA Education réaffirme son attachement au cadrage national du 16 octobre 2001 sur le temps de travail des personnels BIATSS dans tous les secteurs de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Dans le cadre du protocole signé le 17 février 2014, un paragraphe était consacré aux personnels des CROUS concernant l’évolution de l’organisation des structures et la gestion prévisionnelle de la politique de recrutement et de promotion des personnels. Aucun groupe de travail thématique n’est prévu pour l’instant. Nous vous demandons de ne pas oublier cet aspect primordial pour la vie étudiante.

S’agissant du dispositif RIFSEEP, vous savez déjà ce que nous pensons sur le fond mais nous voulons en tirer le meilleur pour les personnels concernés. S’il ne s’agit pas dans un premier temps de gagner plus, il s’agit de gagner mieux, notamment au travers de l’équilibre IFSE/CIA. Que le RIFSEEP soit commun à l’ensemble des personnels de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche est pour nous une bonne chose car c’est un élément de cohésion et d’équité pour des missions aux responsabilités comparables dans le respect des métiers de chacun. Si pour les personnels ITRF et de Bibliothèques la mise en œuvre est à l’échéance 2016/2017, il n’en est pas de même pour l’AENES qui est entré dans le dispositif depuis le 1er septembre 2015 et qui attend toujours la circulaire unique d’application.

Concernant les enseignants-chercheurs, il convient effectivement de prendre en compte la diversité des missions qu’ils accomplissent dans leur progression de carrière, et ce, indépendamment de la question de leur formation initiale et continue. Cette priorité qui semble faire consensus mérite maintenant une traduction dans les actes. De même, pour ce qui relève des possibilités de mutation qui ne doivent pas en rester à un simple bilan de ce qui a été mis en place en 2014 dans le cadre des priorités légales.

Les cinq groupes de travail doivent désormais se réunir au plus vite pour formuler des propositions et obtenir des avancées pour l’ensemble des catégories de personnels. À cet égard, l’UNSA Education attendait avec impatience des précisions sur le calendrier des réunions et la méthode de travail retenue.

Ivry-sur-Seine, le 2 novembre 2015.