Repyramidages : Sup’Recherche votre allié du quotidien !

Sup’Recherche-UNSA, en choisissant la négociation avec le ministère, a obtenu 2 000 possibilités d’accès au corps des professeurs d’université pour les maîtres et maîtresses de conférences expérimentés. Cette voie de recrutement spécifique est mise en œuvre depuis 2021 sous la dénomination « Repyramidage ». Cela a été acté par un protocole d’accord qui permet une amélioration des rémunérations et des carrières dont l’UNSA éducation et le SNPTES sont les principaux signataires.

Le comité de suivi du protocole d’accord sera réuni le lundi 14 novembre. Afin de préparer cette rencontre,  Sup’Recherche-UNSA a fait un  bilan quantitatif et qualitatif de ce dispositif que nous avons présenté au cabinet lors de deux audiences constructives. Sur les bases de ce bilan que vous pouvez télécharger ici, nous avons demandé :

  • que cette voie d’accès au corps de PU se prolonge au-delà de 2025 avec trois contingents supplémentaires qui pourraient être calibrés à 600 possibilités par année ;
  • de pérenniser cette voie d’accès au corps des PR ;
  • qu’une partie des avancements de corps se fasse sur proposition du CNU et un qu’une autre soit attribuée localement par les établissements comme c’est le cas pour les avancements de grades.

Nous vous souhaitons une bonne lecture. Nous remercions nos correspondants locaux qui nous ont fait remonter des informations concernant notamment les sections qui avaient été proposées localement par les établissements, ainsi que les collègues qui ont répondu à l’enquête anonyme toujours en ligne ici.

Travailler les dossiers pour négocier avec le Ministère et obtenir des avancées pour nos collègues, c’est l’ADN de Sup’Recherche-UNSA votre allié du quotidien.

Nous saurons lundi dans quelle mesure nos demandes auront été entendues par notre ministre.